Accessibilité Aller à l'accueil Accès au contenu Accès au menu principal Accès au menu rapide Accès au menu contextuel

La Ménitré

Accueil > Sports, Culture Loisirs > Culture > Festival de Folklore d’Anjou et du Monde

Festival de Folklore d’Anjou et du Monde

Né en 1954 pour célébrer et entretenir les traditions culturelles, le festival de Folklore d’Anjou et du monde, auparavant Fête des Coiffes, est une manifestation dont le rayonnement dépasse depuis longtemps les limites de l’Anjou. La diversité et la richesse des costumes des danseurs français et étrangers offrent un spectacle haut en couleurs. La 64e édition du Festival a eu lieu le vendredi 07 et le samedi 08 juillet 2017, avec un groupe étranger nous venant de Malaisie et des groupes francophone d’Anjou et de Réunion.

Vietbac du Viêt-Nam - JPEG - 681.1 ko
Vietbac du Viêt-Nam
© Jean-Luc Neau

C’est désormais une tradition bien ancrée sur les bords de la Loire. Au mois de juillet, face à l’Abbaye de Saint-Maur, le festival de Folklore d’Anjou et du monde fait battre le cœur de La Ménitré. Un rendez-vous incontournable pour les amoureux des danses folkloriques et de la tradition au Port Saint-Maur.

Depuis 1954
Après plus de 41 ans de présence au sein du comité des Coiffes, dont 36 comme président, Gérard Nicolas, aujourd’hui président d’honneur, explique les raisons de l’ancrage de la fête des Coiffes à La Ménitré. « La 1re édition a eu lieu au Lion d’Angers en 1954 sur une idée de Maurice Murzeau, qui à l’époque, animait l’Union départementale des syndicats d’initiative. Après quinze années d’itinérance, les organisateurs choisissent de se fixer à La Ménitré. » Outre les raisons évidentes de transport de matériels, d’autres critères ont motivé les organisateurs. « En 1968, Maurice Murzeau est venu me voir en tant que Maire pour me proposer d’organiser l’Assemblée des Coiffes d’Anjou sur notre commune, chaque année. Comme en 1968, c’était la chienlit en France, je lui dis qu’on veut bien, mais qu’on commencera en 1969. »

Un rendez-vous ouvert sur le monde
En 1971, l’Assemblée des Coiffes accueille « La farandole de Courtepin », un groupe folklorique suisse. Puis ce sera l’Allemagne en 1972, et la Finlande en 1974. Dès lors, ce festival devient international et au fil des années sont invités des groupes venus des quatre coins du monde. Depuis la richesse des costumes des danseurs français et étrangers offrent un spectacle haut en couleurs.

Un programme en évolution

Veillée folklorique - JPEG - 117.6 ko
Veillée folklorique
© Philippe Nicolas

Cette année, le festival change de formule ! Afin de contenter un plus grand public, le vendredi sera dédié a une ambiance festive sur l’idée des apéro-concerts. En effet, 3 concerts de Country, Rock et Raggae, entièrement gratuits, se succéderont pour vous faire passer une soirée conviviale et festive !

Désormais, le samedi soir est consacré à une veillée folklorique avec présentation des groupes étrangers, dîner champêtre, bal populaire et feu d’artifice à 23h. Les responsables sont accueillis par Jackie Passet, maire, également président du comité depuis 2010 et membre depuis 1979. « L’après-midi au Port Saint-Maur est le moment le plus important du festival, souligne Jackie Passet. Les groupes français et étrangers assurent le spectacle au Port Saint-Maur. « Cette diversité traduit les origines culturelles propres à leur terroir, à leur pays. ».

Près de 200 bénévoles
Le festival de Folklore d’Anjou et du monde, réputé en France et à l’international, perdure grâce au soutien financier de la commune et du Conseil général de Maine-et-Loire. Cependant, cette fête du folklore ne pourrait avoir lieu sans le dévouement de nombreux bénévoles qui œuvrent tout au long de l’année pour que le spectacle et la convivialité soient au rendez-vous. Pour participer à l’organisation, être bénévole de l’association, contactez Jackie Passet au 06 82 32 55 98. Pour accueillir et loger des membres des groupes étrangers, appelez Joëlle Boiteau au 02 41 45 60 20.

Plus d’informations sur le festival du Folklore d’Anjou et du monde sur www.menifolk.fr