Accessibilité Aller à l'accueil Accès au contenu Accès au menu principal Accès au menu rapide

La Ménitré

Accueil > Actualités > Avis aux détenteurs de basses-cours ! Lutte contre l’influenza (...)

Avis aux détenteurs de basses-cours ! Lutte contre l’influenza aviaire.

Renforcement des mesures sécurité pour lutter contre l’influenza aviaire H5N8.
Pour les élevages non commerciaux, c’est à dire les basses-cours, elles doivent être confinées dans un bâtiment ou protégées par la pose de filets (pas de possibilité de dérogation).

Évolution européenne de l’Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène :
- La France élève à nouveau le niveau de risque et renforce la mise en oeuvre de mesures de prévention dans les élevages de volailles.
L’accélération de la dynamique d’infection accentue le risque d’introduction du virus en France via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux sauvages. Cette décision a été prise après information des professionnels des filières avicoles et de la fédération nationale des chasseurs et consultation de l’Office français de la biodiversité.
Julien Denormandie appelle au strict respect des mesures de biosécurité et à la surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux, et des chasseurs.

A compter du 6 novembre, les mesures de prévention suivantes sont rendues obligatoires dans l’ensemble des départements classés en niveau « élevé » et dans les zones à risque particulier (ZRP) :

- Claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
- Interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
- Interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
- Interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
- Interdiction d’utilisation d’appelant.
- Les zones à risque particulier abritent des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs. La liste des communes concernées est définie par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 modifié.

Les mesures suivantes sont par ailleurs maintenues obligatoires sur tout le territoire :
- Surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;
- Interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité ;
- Vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Plus d’informations dans les documents ci-joint et dans l’article sur le site du ministère de l’agriculture

PDF - 14.5 Mo
Communiqué de presse du 5 11 2020 - PDF - 407.9 ko
Communiqué de presse du 5 11 2020